Violence, racisme & religions en amerique -Cornel West une pensée rebelle

Interview avec CORNEL WEST Une pensée rebelle

Sociologue sénégalais, Mahamadou Lamine Sagna est chercheur au laboratoire de changement social et politique (LSCP) à l'université Paris-Diderot. Intellectuel aux pensées fines, Mahamadou Lamine Sagna a publiè son premier ouvrage : Monnaie et Sociétés en 2001 aux éditions L’Harmattan. Son deuxième livre, Violences, Racisme & Religions en Amérique, Cornel West : Une pensée rebelle qui est un essai, est publié aux Editions Karan... Cornel West, ce philosophe afro-américain, fort méconnu en France, est l’un des penseurs l’important dans son pays actuellement. Sagna, nous explique pourquoi son livre sur son ex-collègue à l’Université de Princeton.

1-  Vous venez de publier votre second ouvrage Violences, Racisme & Religions en Amérique, Cornel West : Une pensée rebelle, qui est CORNEL WEST, pourquoi vous vous êtes intéressé à lui ?

Corne West est un philosophe américain. Il est également un grand militant des droits civiques, de la démocratie et de la justice dans le monde. Il apparaît sur les grands plateaux de télévisions américaines (CNN, Fox News, Smiley Show, etc.). Il a joué dans les films du box-office (Matrix 2 et 3) et ses fréquentes prises de position dans la presse (The Washington Post, The New York Times, etc.) sont attentivement suivies par le public.

J’ai pensé qu’au moment où aux Etats-Unis et un peu partout dans le monde, au nom des idéologies religieuses économiques et raciales on tue des êtres humains, il est important de convoquer la pensée d’un auteur qui effectue une analyse fine de ces phénomènes et propose des antidotes à ces pathologies. Sa pensée nous offre également de saisir des inégalités qui existent entre les chocolate cities (ville peuplée de noirs et de sud-américains (équivalent des banlieues en France) et les vanilla neighborhood (banlieues américaines peuplées de blancs) (équivalent des villes riches peuplées essentiellement de blancs). Cornel West nous montre également comment les laissés-pour-compte investissent de plus en plus les domaines de la religion et de la musique pour montrer leurs capacités d’innovation et d’invention.

2-  Quels types de lecteurs visez - vous ?

Moi je ne vise pas de public en particulier ! Je fais une œuvre et je la laisse aux lecteurs. Peut-être que ce livre intéressera ceux qui veulent comprendre pourquoi tant de violences aux Etats-Unis et dans le monde, ou ceux qui veulent saisir les alliances entre les pouvoirs politiques et religieux, enfin ceux qui veulent saisir le rôle de la musique (du Blues, du Jazz, du Rap) dans la vie sociale.

Grâce aux musiques afro-américaines, imprégnées de messages prophétiques, transforment la tragédie en espoir et prônent la tolérance et l’amour.

3-  Introduction À a assisté à une des séries de conférences sur le livre violences, racismes... avec les présences du personnage principal du livre Cornel West, Christiane Taubira ex ministre de la justice française, des artistes ... et bien d'autres personnalités.

Quel a été vos ressentis : Cornel West et vous ?

Cornel était très content de voir toute les générations présentes de 12 à 95 ans. C’est beau non ? En plus, il y avait des gens qui ont marqué la scène publique par leur courage, je pense à Amadou Mahtar Mbow, Jean Pierre Ndiaye, Christiane Taubira et vous la jeune génération. C’était un sentiment de fierté de vous avoir tous vus. Et cela ne fait qu’augmenter notre humilité. Et très souvent les questions étaient de très haut niveau. Les débats étaient intenses.

Interviewé par Khoudia Mbaye

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.