Le pagne accompagne l’africain de la naissance au trépas

Avant de rentrer dans le cœur du sujet, je précise que le pagne n’est pas un tissu particulier  mais bien un tissu  coupé d’une façon particulière. Ne pas confondre pagne et tissu!

Etymologie: son intitulé nous vient de l’espagnol  » PAGNO », qui signifie morceau ou pan d’étoffe et son origine est africaine.

Voici ses appellations dans quelques langues de Kama: woudereh en Poular, seur en Wolof ( Sénégal), lipouta en Lingala  (Congo), sandia en Bassa et Douala ( Cameroun), söh  en Yacouba,  fahani en Mahouka (Côte d’Ivoire), avo en Ewé (Togo) …

Le pagne est une étoffe rectangulaire long ou court à plusieurs utilités. Il accompagne l’africain toute sa vie grâce à ses innombrables fonctions: en commençant par le baptême, le mariage, à l’occasion de certains rites comme la circoncision, la danse funéraire,  couverture-linceul ( chez les Manjaques, une population du sud du Sénégal, le pagne raconte la vie du défunt à travers ses motifs), habit traditionnel, ou arme de séduction des femmes africaines…

Il peut être mixte, il est porté par les femmes et par les hommes selon les cultures en Afrique.

Quelques exemples:

  • le pagne porte-bébé: en général la femme africaine porte son bébé sur le dos en l’attachant bien avec un pagne afin de le dorloter ou simplement de pouvoir travailler.
  • Chez les garçons circoncis, le pagne est croisé et attaché sur le cou afin que le jeune circoncis puisse marcher bien sans se blesser.
  • Le pagne sert de témoin de virginité chez certaines populations de l’Afrique ( Ouest).
  • Le pagne érotique ou sous pagne (béthio au Sénégal) que les femmes mariées utilisent pour amadouer, exciter, aguicher leurs hommes!
  • Le pagne est utilisé aussi dans la sacralité spirituelle ou mystique: pagne de protection que certaines se passent de génération en génération.
  • Le pagne est parfois un moyen d’expression culturelle, réunissant us et coutumes, ou par distinction de rang social chez certaines populations africaines. Nous avons ici l’exemple des chefs traditionnels ghanéens, ivoiriens, camerounais … qui l’attachent  élégamment sur leurs épaules pour se distinguer des autres.

Cependant, le pagne est utilisé dans d’autres pays en dehors de Kama: Inde, Polynésie…

Un conseil pour celles qui ne savent pas mettre un pagne correctement: avant de l’enrouler sur la taille, pensez à écarter légèrement les jambes et de bien l’ajuster en bas pour marcher fémininement et facilement.

Par Khoudia Mbaye