Le Match Making de la plateforme Yoostart: le réseau social des entrepreneurs

 

Créée en 2014, Yoostart est une plateforme interactive dédiée aux entrepreneurs(es), où trouver rapidement des opportunités d’affaires, développer son réseau et ses relations commerciales. Yoostart apporte aux créateurs et créatrices d’entreprise, la force d’un réseau dynamique, les contacts stratégiques au développement de leur activité et une visibilité accrue sur les médias sociaux. Yoostart innove par des rencontres et des événements Networking, tels que les MATCH-MAKING en créant une continuité dans la prise de contact. Un réseautage à 360° qui multiplie les chances de développer votre activité.

 

L’événement a eu lieu le vendredi 29 juin de 17h à 20h dans un lieu hautement symbolique :
l’auberge municipale de Saint Denis. Le choix de ce lieu hautement symbolique et hors du temps
valorise le département du 93, riche de par sa diversité.
L’idée de créer un événement centré sur le développement des relations entrepreneuriales est
pour Anrifa, la fondatrice du réseau Yoostart et l’ambassadrice de ce beau département, une
évidence. Elle rencontre tous les jours des hommes et des femmes aux ressources
insoupçonnées qui contribuent, à leur échelle, au développement économique du 93 dit-elle.
Avec la présence d’une trentaine de personnes actives et entrepreneures, la rencontre a
commencé par un Workshop atelier «RGPD suis-je bien en règle?».
L’intervention de Me Karine Mazand-Mboumba Tchitoula, avocate aux barreaux de Paris et
spécialiste du web n’est pas passée inaperçue grâce à son diagnostic conformité de deux sites
web en direct. Ensuite, s’ensuivent les sessions MATCH-MAKING: Temps d’échanges
dynamiques autour des connecteurs(es) sur des thématiques bien précises avant de terminer
l’événement avec un cocktail.

                       Anrifa Hassani Mze, la fondatrice de la plateforme YOOSTART

Bonjour Anrifa, qu’est-ce que c’est que le Match Making et quel est son but ?

Le Match Making est un événement de networking différent des autres rencontres networking que nous avons l’habitude de voir puisque là, chaque participant prend la parole. Nous n’avons pas le système d’intervenants où des personnes viennent écouter ou assister à une formation. Ici, tout le monde est dans l’action.

 

Pourquoi avez-vous créé ce concept de sessions ?  

Pourquoi avez-vous créé ce concept de sessions ?
Lorsque vous prenez le temps d’aller rencontrer des personnes dans le cadre de votre travail
vous voulez que ces personnes soient les bonnes pour faire avancer votre business. Hors je
restais sur ma faim après chaque évènement de networking : Sois je n‘avais pas pu parler à tout
le monde, aux bonnes personnes ou je repartais avec des cartes de visite qui finissaient au fond
d’une commode parce que pas assez pertinentes pour mes affaires. C’est comme ça que
égoïstement j’ai eu l’idée de crée les MATCH-MAKING, un évènement où je savais que j’allais
parler à la bonne personne au bon moment et que j’allais repartir avec les bons contacts et qui
plus est en ayant maximisé mon temps.

 

Vous avez 5 thématiques aujourd’hui, est-ce les mêmes pour chaque Match Making ?

Ce sont 5 thématiques, donc 5 problématiques rencontrées par les entrepreneurs. Oui, les mêmes thèmes notamment : les stratégies de communication, la prospection commerciale, pitcher son entreprise ou le développement personnel, la recherche de Fonds… reviendront.
Pour les prochaines éditions, vous retrouverez d’autres thématiques qui pimenteront la rencontre. Par exemple, une session sur l’équilibre vie professionnelle, vie privée sera prévue. Il y aura toujours de l’innovation pour apporter le maximum d’aides aux participants.

 

Quelles sont les conditions pour participer aux Match Making ?

La condition ultime c’est d’avoir une entreprise ou un projet d’entreprise avec des objectifs bien
définis. La participation est payante, et il faut aussi être membre du réseau pour bénéficier de
privilèges liés à l’évènement. Notamment l’inscription dans un groupe privé composé de tous les
participants de l’évènement sur la plateforme Yoostart pour aller plus loin dans les échanges et
beaucoup d’autres avantages

 

 

Juliette Eskenazi, fondatrice de l’agence de communication Poussin Communication

Après plusieurs années en communication institutionnelle et politique, j’ai fondé Poussin Communication. L’idée est de mettre mon expérience au service des créateurs d’entreprises et entrepreneurs.

Poussin Communication est spécialisé sur l’accompagnement des créateurs d’entreprises, des entrepreneurs indépendants, sur les TPE, et sur l’ensemble de la communication. On aide les entrepreneurs à créer une marque forte et à bien communiquer à la fois sur le web, sur les réseaux sociaux, à avoir des supports graphiques cohérents et esthétiques…

 

Vous êtes un des connecteurs du Match Making sur les stratégies de la communication?

En effet, tous les entrepreneurs ont besoin de communiquer mais parfois, ils ne savent pas forcément bien le faire. Ils leur manquent d’outils, d’astuces et de méthodes… La raison de ma présence est de pouvoir leur donner des conseils clés pour qu’ils puissent travailler sur leur communication plus efficacement dès demain.

 

  Christian Bossa, créateur de la société TRANSACTE

J’ai 17 ans d’expérience en courtage d’assurance, principalement dans le milieu bancaire. Je viens de créer il y a 2 ans et demi une société intitulée TRANSACTE qui fait de l’échange et du bien de service entre entreprises, communément appelé le troc. Le but est de donner l’opportunité aux jeunes qui créent leur entreprise et qui rencontrent des problèmes de financement, de pouvoir s’autofinancer grâce à l’échange marchandise.

 

Quel est votre rôle en tant que connecteur concernant le financement des entreprises ?

J’apporte aux Matchs Makers un certain nombre de sources d’information qu’ils ignorent parfois, parce que quand on crée son entreprise, on a tendance à aller vers des chemins classiques notamment la banque, les levées de fonds qui sont des business rangers… alors qu’il existe d’autres dispositifs presque confidentiels que 95% des entrepreneurs ignorent.

Pour conclure, j’essaie de donner de l’opportunité dans ce type d’événement, faire savoir aux participants qu’ils peuvent aller solliciter d’autres horizons pour justement avoir les fonds qu’il faut afin que leur entreprise soit pérenne.

 

Sarah Wattara, la fondatrice de SAMARA

SAMARA offre une solution aux grandes entreprises pour qu’elles rentrent facilement en contact avec les talents situés auprès de leur bureau.
L’objectif de cette start up est de faciliter le quotidien des salariés tout en contribuant sur le développement économique. Le salarié qui a besoin d’un pressing, d’un lavage auto, d’une garde d’enfants, ou d’organiser un cocktail… SAMARA est en mesure de lui apporter toutes les ressources, de monter d’ A à Z ces prestations.

Vous êtes connecteur dans le partenariat, quel est votre apport ?

Mon métier repose sur essentiellement sur la mise en relation, le réseautage. Je m’assure d’abord de la fiabilité, de la qualité, du réseau avec lequel je dois travailler en toute confiance, c’est-à-dire exécuter la mise en relation. Voilà cette expertise que j’ai souhaité apporter aujourd’hui aux participants.

Pourquoi avez-vous accepté d’être membre de YOOSTART ?

J’ai suivi YOOSTART depuis le début, on sent le dynamisme, le professionnalisme autour de cette structure. La fondatrice Anrifa, donne beaucoup d’envie aux autres de s’inscrire afin de développer leur business avec les contacts qu’il faut.

 

 

 Maryline Ravenel, consultante en image & en communication

                                                          

Je suis consultante en images, en communication et organisatrice d’événements.

Pour la partie conseillère en images, je travaille sur une image personnelle avec des techniques telles que : la chlorométrie, la morphologie silhouette, le style vestimentaire…

Si nous prenons l’exemple de la chlorométrie qui concerne tout ce qui touche à la couleur, chaque personne a ses couleurs qui lui correspondent. Donc, je travaille sur cela pour qu’il se valorise au maximum.

 

Vous êtes connecteur dans le domaine de l’image ?

J’ai eu des questions sur l’identité visuelle de l’entreprise notamment par des jeunes entrepreneurs qui des fois ne sont pas connectés avec leur identité personnelle reliée à celle de leur société. Je leur ai conseillé de faire de sorte que les deux soient en harmonie. Il faut se mettre en avant car l’entrepreneur est le premier porte-parole de son entreprise. Le mieux est d’être en congruence de la tête aux pieds avec soi, c’est-à-dire dans les couleurs, dans la morphologie, dans le style et bien entendu dans les actions entrepreneuriales.

 

 

 

 

 

https://yoostart.com/

Crédit photos: Thierry Lefèvre et Yoostart

Propos recueillis par Khoudia Mbaye